Agonie de La Bruyère

Cet hiver, à nouveau, les locataires et propriétaires de la résidence La Bruyère ont collectivement décidé de se rendre au commissariat de Bondy pour signaler à la Police l’ensemble de désagréments et dysfonctionnement qu’ils subissent depuis plusieurs mois. Plus de soixante personnes se sont donc présentées ce dimanche 12 janvier 2014 vers 16h30 devant l’hôtel de Police où quatre d’entre elles ont été reçues par la Commissaire de permanence et l’officier de police judiciaire.

Dans un premier temps, face aux revendications des plaignants, seule une main courante pour l’ensemble des locataires a été enregistrée pour être présentée dès lundi 13 janvier au matin à la Commissaire de Bondy. Sachant les équipes restreintes des agents de Police, ils n’étaient pas en mesure d’enregistrer individuellement les plaintes. Sur ce point, il a été conseillé de se porter « partie civile » pour dénoncer le plan de sauvegarde de cette copropriété confié à un administrateur qui selon des habitants voit aujourd’hui la dette passer de 200 000 à 600 000€.

Fortement déterminés, des locataires insisteront pour déposer plainte en se rendant au commissariat de Livry-Gargan en présence de Fatou Meite, conseillère municipale. Une personne a pu déposer plainte pour escroquerie suite à la gestion désastreuse de la copropriété. Chaque plainte individuelle des locataires se référera à celle-ci.

Hakim Kadri, conseiller municipal de Bondy Autrement a été contacté pour accompagner dans notre ville cette délégation et se tenir au courant des derniers déroulements concernant ce quartier.

Nous continuerons de vous informer de la situation de cette résidence qui désespère les habitants au regard des dettes qui grossissent et cela malgré des charges fixées à plus de 300€ par mois et par locataires.

Informations supplémentaires