Chères concitoyennes, chers concitoyens,

Bondynoises, Bondynois,

Après avoir lu vos 1 600 pétitions, et vos propositions de ne pas vendre à VINCI le garage municipal pour y faire du logement de standing, j’ai décidé d’un beau projet pour vous : vendre de nouveau le terrain au privé pour y construire 48 logements de standing !

Je vous ai compris mais vous ne savez pas ce qui est bon pour vous, esprits chagrins que vous êtes.

L’argent rentrera dans les caisses.

Si vous vouliez encore vous opposer à ce beau projet et défendre l’idée d’une école, d’une crèche ou d’un square et des commerces de proximité (bio, et/ou en circuit court), et surtout de ne pas vendre le terrain, vous n’aurez qu’à vous retrouver à 16h le samedi 21 septembre au stand de Bondy écologie à la fête des associations.

 

(Évidemment ce texte n’a pas été écrit par la maire de Bondy,

mais son projet de vendre de nouveau le terrain est malheureusement vrai.)

 

Ce garage représente 2000 mètres carrés derrière la mairie. Votre mobilisation a poussé la maire à annuler son projet de vente, mais la voilà qui revient en prétendant que les Bondynois-es sont désormais d’accord !

À la fête des associations du 21 septembre, à 16h, venez lui rappeler la revendication de maintenir le terrain du garage à la ville : il ne doit pas être vendu pour alimenter une nouvelle opération de spéculation immobilière. Tant d’autres besoins existent !

Nous avons obtenu une consultation le 29 juin pour la gestion publique de l’eau que nous réclamons depuis 2007, la mobilisation paie. Maintenant nous pouvons empêcher un mauvais projet. Agissons !



Madame La Présidente du groupe Communiste,
Monsieur le Président du groupe Europe Ecologie/ Les verts.

Lors du conseil municipal du 27 juin 2019, le groupe Bondy autrement a présenté une question orale relative à l’avenir du garage municipal et du lavoir.
Sylvine THOMASSIN,  Maire de Bondy, a confirmé son choix de réaliser une construction de 48 logements.

Aujourd’hui, nous souhaitons savoir si ce projet immobilier  travaillé avec le cabinet Respublica répond à vos attentes.
Par ce courriel, je vous réitère ma question.
Je vous remercie et vous prie d’agréer, chers collègues, l’expression de mes salutations citoyennes.

Hakim KADRI
Président du groupe Bondy autrement

La maire avait voulu vendre le garage à l'été 2018, les citoyen-ne-s l'ont fait échouer.

Elle a ensuite prétendu se lancer dans une concertation et a déduit qu'il fallait revenir avec le même projet : vendre la parcelle à un promoteur privé.

C'est vrai qu'il y a deux fois moins de logements (48) cette fois-ci, mais c'est toujours vendre un terrain communal à un promoteur privé (VINCI ?).

Pour Bondy autrement, Hakim Kadri est donc intervenu en Conseil Municipal en interpellant la maire (PS) ainsi que les groupes de la majorité municipale (EELV et PCF).

C'était le 27 juin.

N'ayant pas de réponse, nous leur avons écrit le 7 juillet.

Des indiscrétions nous signalent que le groupe EELV en a parlé. Mais pas de réponse.

Quand au groupe PCF, il est très occupé. Nous avons reçu de Madame Badoux le courriel suivant. Vous en apprécierez la grâce :

"Bonjour

Bien reçu Monsieur Kadri.
Merci de prendre patience. J'ai beaucoup de dossiers à traiter avant de partir en congés.

A très bientôt.

SBX"

Nous saurons leur rappeler quand ils nous solliciteront.

Parce que vendre les biens de Bondynois au privé n'est pas acceptable !

Avant l’été 2018, il y a un an, la maire avait précipitamment fait voter la vente du garage municipal (derrière la mairie). Nous avons attaqué cette décision au tribunal et finalement le dossier a été retiré. Le garage devait être vendu à VINCI pour y faire (encore) des logements privés. 1600 personnes ont signé la pétition !

Après ce premier échec, la maire a lancé une concertation toute seule et elle revient aujourd’hui avec un projet... de 48 logements, toujours privés. Quand nous protestons, elle dit que les Bondynois demandent des logements. Certes, mais les Bondynois actuels ne pourront pas acheter ces logements aux prix des spéculateurs immobiliers !

Il ne faut pas vendre la ville au privé !

Informations supplémentaires