La maire avait voulu vendre le garage à l'été 2018, les citoyen-ne-s l'ont fait échouer.

Elle a ensuite prétendu se lancer dans une concertation et a déduit qu'il fallait revenir avec le même projet : vendre la parcelle à un promoteur privé.

C'est vrai qu'il y a deux fois moins de logements (48) cette fois-ci, mais c'est toujours vendre un terrain communal à un promoteur privé (VINCI ?).

Pour Bondy autrement, Hakim Kadri est donc intervenu en Conseil Municipal en interpellant la maire (PS) ainsi que les groupes de la majorité municipale (EELV et PCF).

C'était le 27 juin.

N'ayant pas de réponse, nous leur avons écrit le 7 juillet.

Des indiscrétions nous signalent que le groupe EELV en a parlé. Mais pas de réponse.

Quand au groupe PCF, il est très occupé. Nous avons reçu de Madame Badoux le courriel suivant. Vous en apprécierez la grâce :

"Bonjour

Bien reçu Monsieur Kadri.
Merci de prendre patience. J'ai beaucoup de dossiers à traiter avant de partir en congés.

A très bientôt.

SBX"

Nous saurons leur rappeler quand ils nous solliciteront.

Parce que vendre les biens de Bondynois au privé n'est pas acceptable !

Informations supplémentaires