Par Daniel Schneidermann, du site Arrêts sur image

On s'en doutait bien, mais il assure aujourd'hui en apporter la preuve : c'est sur ordre direct du patron, Alain Weill, que le syndicaliste de Sud Rail Anasse Kazib (que nous recevions ici) a été viré des Grandes Gueules de RMC. Kazib nous avait alors raconté ce qu'il aurait pu raconter sur le plateau de l'émission : par exemple, que la SNCF continue à faire rouler des trains de frêt, chargés de marchandises non essentielles, comme des voitures neuves.

 

Chaque matin, en revanche, sur BFM, chaîne qui appartient au même groupe Drahi, l'éditorialiste Christophe Barbier est toujours là. Et chaque matin, il jette sa bombinette, aussitôt reprise avec effroi sur les réseaux sociaux. L'autre matin, dans un extrait relevé par notre confrère Samuel Gontier, de Télérama, Barbier suggérait d'appâter, par des "carottes", les futurs déconfinés, afin de les amener à télécharger l'application gouvernementale de traçage StopCovid.  

Christophe Barbier : “Pour faire monter le taux d’adhésion [au “tracking”], il faut une carotte. Il faut dire : tous ceux qui téléchargeront l’application seront prioritaires le jour où on aura des tests de sérologie qui permettront de déconfiner ceux qui sont immunisés.” pic.twitter.com/ciqnzZE891

— Samuel Gontier (@SamGontier) April 12, 2020

Dès février dernier, dans une vidéo exhumée hier par le compte Balancetonmedia, il prédisait clairement que le choix politique du déconfinement serait entre la reprise économique, et la vie de quelques "personnes âgées".

?Christophe Barbier le 25/02/20?

«Le gvt va devoir arbitrer entre l’économique et le sanitaire... Pour sauver quelques vies de personnes très âgées, on va mettre au chômage des milliers de gens ? »

- Mais la vie n’a pas de prix !

«La vie n’a pas de prix mais elle a un coût» pic.twitter.com/3ywxCJ4Thm

— BalanceTonMedia (@BalanceTonMedia) April 14, 2020

Kazib et Barbier : tous deux transgressent, balancent, et choquent une partie du public. Mais l'un reste en poste, l'autre pas. Quelle est donc la fonction de Barbier, sur la chaîne Drahi BFM (et de son homologue Aphatie sur la chaîne Bouygues LCI) ? A quoi servent-ils ? A priori, s'ils transgressent, c'est pour le compte du pouvoir. Ils clament ce que le pouvoir ne peut pas dire. Avec ses "carottes", et ses "personnes âgées", Barbier nous met en main le marché implicite, et indicible, qui nous est imposé. 

Mais Barbier et Aphatie ont aussi une utilité pour les citoyens confinés. Ce que tait le gouvernement, mais que tout le monde entend, ils le disent tout haut.  avec ses "carottes", Barbier fait voler en éclats la fiction gouvernementale du téléchargement "volontaire" de StopCovid. Avec ses "personnes âgées", il fait voler en éclats toutes les précautions gouvernementales qui refusent de prononcer les mots tabous "immunité collective". En même temps qu'ils lancent leurs ballons d'essai, ils mettent à nu le discours gouvernemental, sous son cache-sexe de bienséance. Utiles, oui, car ils nous placent face à nos responsabilités. Traçage, immunités collectives, et autres bouleversements ethnologiques d'un temps de guerre qui ne dit pas son nom : j'accepte, ou je n'accepte pas. Je me révolte, ou je consens. En tous cas, je ne pourrai pas dire que je ne savais pas.

 

Informations supplémentaires