Alors que Sylvine Thomassin fait sa pub parce qu'elle passe sur BFM et Gilbert Roger fait pareil sur Public Sénat, voici quelques oublis que nous voulons rappeler.

  • Si les maires sont toujours fâchés d'être laissés pour compte par l'Etat, il en de même pour les habitants qui sont les oubliés de la politique municipale. Les citoyen-ne-s sont adultes et peuvent décider de leur ville : nous voulons passer à une vraie démocratie locale. La monarchie municipale est malade, il faut l'achever.

  • Les habitants ne doivent pas être les spectateurs de la rénovation urbaine : les locataires de la barre Jean-Moulin verront leur barre détruite sans débat, sans consultation. Les dernières familles de la barre De Lattre sont "sommées de déguerpir" parce que Bondy Habitat a vendu ce terrain à la société Générale ! C'est inacceptable de gérer les Bondynois comme on joue avec des playmobils.

  • L'urbanisme ne doit pas être abandonné au "laisser-faire et laisser-passer", où les spéculateurs de l'immobilier s'arrachent les pavillons pour construire des immeubles de standing et multiplier leur bénéfices au détriment des habitants.

  •  Les écoles (rappelons qu'elles dépendent de la ville) ne doivent pas voir les cours remplies de préfabriqués, il faut deux nouveaux établissements de toute urgence et pas en 2030 comme c'est annoncé...

  • L'hôpital Jean-Verdier ne doit pas être déplacé à Avicenne, c'est-à-dire fermé ! Il faut développer une activité de santé indispensable.

  • Les attributions de logements doivent cesser d'être opaques, il faut changer la composition de la commission comme nous l'avons demandé avec les critères que nous avons travaillés avec les habitants.

  • L'écologie ne doit pas être qu'un discours à la mode, il faut reboiser les trottoirs et les places comme celle qui est en face de la mairie.

Voilà quelques idées pour commencer. Se mobiliser pour obtenir les moyens nécessaires de l'Etat n'empêche de faire les améliorations nécessaires ici !

Informations supplémentaires