Une réunion récente pour informer le personnel de Verdier nous permet de faire le point sur la situation de l'hôpital.

La maternité partirait à Avicenne en 2024. C'est pourtant le pôle mère-enfant qui structure Verdier. On nous explique que Jean-Verdier se consacrerait à « l’ambulatoire, de proximité et ouvert sur la ville ». Il ne serait plus un hôpital de pointe mais un centre de soin et de tri ouvert en journée.

Réduire les dépenses de santé s'inscrit dans une démarche anti-sociale qui permettra aussi de vendre le bâtiment principal (encore des sous pour les promoteurs immobiliers).

Un nouveau bâtiment construit sur la partie ouest coûterait 26 millions d'euros mais l'opération sera rentable à long terme avec la concentration des services et le gain sur la vente de l'immobilier.

Mais surtout ne dites pas que l'hôpital va mourir : on va juste lui enlever le cœur, le cerveau et les muscles !

Informations supplémentaires