par Collectif

 

Les professionnel·le·s et usager·e·s des hôpitaux publics et établissements de santé, de la psychiatrie, pour personnes âgées et de l’action sociale dénoncent la dégradation des conditions de travail des personnels ainsi que les difficultés d’accueil et de prise en charge dans la dignité pour l’ensemble de la population. Malgré l’engagement des personnels, la situation s’aggrave avec l’actuelle pandémie qui entraîne un surcroît d’activité à gérer en plus du suivi au quotidien et classique des résident·e·s et patient·e·s dans ces établissements.

Les personnels et les étudiant·e·s sont épuisé·e·s et en colère par le manque de lits, de lieux d’accueil et de professionnels en nombre suffisant, elles et ils dénoncent la surcharge de travail, l’impossibilité de faire valoir leurs droits à la formation, leur temps de repos et de congé. Et le nombre de fuite et de démissions ces derniers mois est inquiétant.

Les usager·e·s de ces secteurs d’activité sont excédé·e·s par les délais d’attente, l’éloignement et le manque de structures ou d’établissements pour les accueillir, et constatent une prise en charge se détériorant et des restes à charge qui pèsent sur leurs budgets.

Voir la suite de cet appel en cliquant ICI.

Informations supplémentaires