Communiqué de presse des personnels de Jean-Renoir et de leurs sections syndicales.

Nous, personnels éducatifs de la cité Jean Renoir à Bondy, avons découvert avec stupeur dans le Bondy Blog du 29 mai, l’état dans lequel se trouvait Gabriel Djordjevic, élève depuis 3 ans au collège Jean Renoir. A la suite d’une interpellation par la police dans la nuit du 25 au 26 mai, il a été gravement blessé au visage. Dix jours après les faits il est encore hospitalisé à l’hopital Necker.

Sans nous immiscer dans le travail de la justice ni rien connaître des circonstances de son interpellation, nous ne pouvons que nous interroger sur les conditions d’intervention des forces de police sur cet enfant de 14 ans. Ces violences sont inacceptables et rien ne peut justifier que Gabriel se soit retrouvé dans cet état.

Nous espérons que l’enquête en cours fera toute la lumière sur cette affaire, lumière nécessaire à la famille et à Gabriel, mais aussi aux élèves de la cité scolaire, profondément marqués comme tous les enfants du département par le coronavirus, et qui ont besoin de sérénité pour une reprise des cours qui soit la moins anxiogène possible. Nous tenons enfin, par la présente, à faire part de notre soutien à la famille dans de telles circonstances, mais aussi à exprimer notre indignation devant les violences policières dont un élève de notre collège a été victime.

4 juin 2020

Des personnels du collège-lycée Jean-Renoir de Bondy et leurs sections syndicales Snes Sud et Fo

Informations supplémentaires