Eva Joly : compte-rendu à la sortie

Que Bondy autrement invite Eva Joly a pu surprendre, mais pour nous c’était évident. Qui d’autre pouvait parler en connaissance de cause sur les affaires Pasqua, Bettencourt, Cahuzac et tant d'autres... ?

Qu’Eva Joly vienne a pu surprendre aussi, mais c’est une autre histoire.

La députée européenne a rappelé en détail les affaires passées et présentes.

Sans doute aurions-nous pu nous attarder plus précisément sur la situation locale : passation de marché qui ne respecte pas la réglementation, menaces contre des élus, accusations démontées par la justice, procédures juridiques coûteuses et inutiles (payées par les Bondynois), attribution opaque de logements…

Bondy autrement a pu revenir sur sa proposition que les élus soient indemnisés des pertes dues à leur fonction : pour nous, les indemnités ne doivent pas être un bénéfice mais compenser les pertes réelles dues à la fonction. Un débat qui reste ouvert avec Eva Joly. Enlever le bénéfice financier, l’appât du gain, ne permettrait-il pas déjà de s’assurer de la motivation des candidats ?

Enfin, sans mobilisation citoyenne, sans contrôle des citoyens, le poids de l’argent des grandes entreprises peut toujours corrompre. Et sans mobilisation citoyenne ni contrôle des citoyens, les élus qui ne travaillent pas leurs dossiers, qui obéissent aveuglément à leur monarque local continueront à voter par obéissance aveugle.

D’où l’importance des associations et de l’investissement des habitants, et c’est un autre point d’accord avec Eva Joly.

C'est tout le sens de la proposition de Bondy autrement de permettre aux habitants de construire le projet la ville qu'ils veulent.

Informations supplémentaires