La gauche alternative se fédère  

  (Motion adoptée à l’unanimité moins trois abstentions par la Coordination Nationale des Collectifs Unitaires, pour une alternative au libéralisme (CNCU), réunie les 6 et 7 septembre 2008 à Saint-Denis)

Ces derniers mois, ces dernières semaines, ces derniers jours, des volontés et des disponibilités se sont manifestées de multiples parts pour construire un premier rassemblement au sein de la gauche de transformation sociale et écologique, sous la forme par exemple d’une fédération regroupant des militants et des militantes aujourd’hui membres ou non de diverses structures.

Se sont notamment exprimés en ce sens Les Alternatifs, les Communistes Unitaires, divers courants et organisations de l’écologie radicale dans leur déclaration de Miremont à la fin du mois d’août.

La Coordination Nationale des Collectifs Unitaires réunie les 6 et 7 septembre 2008 à Saint-Denis réaffirme que son objectif reste le rassemblement durable de l’ensemble des forces de la gauche de transformation sociale et écologique, pour construire une alternative politique, sociale, écologique, solidaire, antiraciste, féministe et altermondialiste. Elle continue à cette fin de proposer que s’organisent des Etats Généraux de la gauche de transformation sociale et écologique. 

La CNCU engage dès aujourd’hui en son sein un processus de discussion sur la proposition de fédération des organisations, mouvements, militant-e-s disponibles pour se regrouper dès maintenant, à titre d’étape, et invite les collectifs à se saisir de ce débat. 

Elle donne mandat au secrétariat pour organiser des échanges avec les divers groupes et sensibilités susceptibles de participer à ce rassemblement, en particulier pour éclairer les conditions auxquelles cette fédération pourrait se concrétiser. Le compte-rendu de ces échanges sera communiqué aux collectifs, ce qui permettra de nourrir leurs débats, en vue d’une prise de décision lors de la réunion de la CNCU de fin 2008.

Informations supplémentaires