Ce soir, nous avons dû aller porter plainte au commissariat suite à deux menaces anonymes reçues contre notre tête de liste Hakim Kadri.

Dans l'un des messages, la personne écrit : "Bondy est à nous".

Non.

Bondy est aux Bondynois-es, c'est pour cela que nous continuerons à agir pour rendre la ville à ses habitants, pour qu'ils puissent la décider.

Quant aux menaces de dégradations ou d'agressions physiques, nous y avons fait face dans le passé.

Nous continuerons, conscients que notre projet est important et qu'il heurte tous les supporters de la monarchie.

Les Bondynois-es méritent mieux !

 

Informations supplémentaires