Une réunion de « concertation » s'est tenue le 4 octobre dans le préau de l'école maternelle Henri Sellier, concernant la place Neuburger. Mais quelle concertation ?

En effet, un projet a été déposé par la municipalité, et a même obtenu un financement de 500 000 euros de la Métropole du Grand Paris...

Ce projet faisait suite à un projet antérieur non retenu à l'époque, mais que "nous avons bien fait de représenter à la virgule près", selon la maire.

Prétendre consulter les habitants, c'est les prendre pour des imbéciles.

Qui peut imaginer qu'un organisme débloque 500 000 euros sur la promesse que l'on aura à terme un beau projet ?

Qui peut penser que la Métropole du Grand Paris accepte de soutenir un projet "à venir" qui n'aille pas dans le sens de ses préconisations ?

Le projet consisterait d'ailleurs très précisément à détruire 33 logements et à en construire d'autres, mais rien dans la présentation du cabinet chargé de l'étude, ni dans la présentation de la maire, pas plus que dans celle de la directrice de Bondy Habitat n'y faisait allusion.

Pas très écologique quand on sait le coût et la pollution des destructions, d'autant que d'autres projets seraient meilleurs comme des jardins ouverts aux locataires et aux scolaires.

Quand la concertation commence par cacher des informations aux citoyens, comment ne pas craindre que les jeux soient déjà faits et que le projet soit bien plus avancé que ce qui est annoncé ? 

Allons nous avoir une nouvelle concertation identique à celle du garage municipal ?

Informations supplémentaires