Décider la ville sans ses habitants, voilà le point commun des politiques de Gilbert Roger puis de Sylvine Thomassin. Le nouveau maire, en revanche, a multiplié les rendez-vous avec les habitants.

Les gens qui ont attendu un rendez-vous sans en obtenir jusqu'alors sont déjà contents.

Mais Bondy autrement a sollicité depuis le 13 octobre un rendez-vous sur l'opération du garage/lavoir avec le collectif opposé à la vente au privé : pas de réponse. Les amicales de locataires ont annoncé avoir sollicité le maire depuis le 2 septembre, pas de rendez-vous non plus. Notre tête de liste Hakim Kadri est intervenu concernant le quartier Blanqui le 16 octobre, rien non plus !

Est-ce parce qu'en attendant confirmation de son élection, le nouveau maire a peur de déplaire ? Qu'a-t-il à cacher ?

En attendant, nous constatons la prolifération des marchands de sommeil : plusieurs pavillons sont "découpés" en différents micro-pièces pour être louées. Il est urgent de réhabiliter le parc de Bondy habitat, d'instaurer la transparence des attributions, et de cesser de vouloir réduire les HLM sur les nouvelles opérations comme le Canal, alors que 60% de la population est éligible pour y habiter* !

 

*https://www.ecologie.gouv.fr/logement-social-hlm-definition-categories-financement-attribution-acteurs

 

Informations supplémentaires