La future piscine olympique Noisy-le-Sec / Bondy ne verra pas le jour.

Ce projet démesuré aurait-il répondu aux besoins de la population en termes d'accès à la natation scolaire et de loisir ? Rien n'est moins sûr.

Il convient désormais de reprendre les projets nécessaires aux habitants, par exemple le maintien de la piscine Beaufort qui devait disparaître. En effet, l'existence de deux piscines sur la ville est un atout pour que chaque enfant puisse apprendre à nager et accède à des activités aquatiques. Une réhabilitation est-elle envisagée ? Il le faudrait.

Quelles conséquences en chaîne cela aurait-il pour le projet qui devait remplacer la piscine Beaufort ? Personne ne peut croire que ce terrain libéré n'avait pas déjà une affectation dans la tête de l'ancienne majorité. Une vente au privé comme pour le terrain de De Lattre ? Le dispensaire censé remplacer Jean Verdier ? En 2024, le nouvel "hôpital ouvert sur la ville" (sic) devait s'installer dans un lieu proche du bâtiment actuel, selon un panneau à l'entrée de Jean-Verdier. Le terrain où se trouve actuellement Jean-Verdier serait-il vendu ? Pour en faire quoi ? Les berges du canal attirent beaucoup les promoteurs immobiliers. Nous pourrions garder notre hôpital et notre piscine en les améliorant, plutôt.

Toutes ces questions doivent obtenir des réponses. Nous sommes force de proposition et faisons donc une suggestion : que les projets urbains soient désormais décidés par les habitants.

Chiche, monsieur le maire ?

Informations supplémentaires