Mercredi 15 septembre, la SGP (Société du Grand Paris) organisait enfin une réunion d’informations sur les travaux du nouveau métro Ligne 15 à la gare de Bondy.

Si cette réunion a eu lieu, c’est parce que la mairie l’a exigée sous la pression des habitants du quartier de la Mare à la Veuve et tout particulièrement des familles qui sont sous la menace d’une expropriation qui doit permettre le stockage des gravats générés par les travaux et l’installation d’une centrale à béton.

Dans la salle des fêtes, les habitants du quartier (dont une partie des 2000 signataires de la pétition initiée par la famille Kasparian concernée par la destruction de leur pavillon rue Etienne Dolet) sont venus échanger avec les représentants de la SGP.

Ils étaient aussi là pour faire valoir leur point de vue et appuyer les solutions alternatives présentés par M. Fauvel, ingénieur en retraite de la SNCF et spécialiste des ouvrages d’art et tunnels.

Solutions qui généreront beaucoup moins de nuisances, ne détruiront pas de pavillons et protégeront la crèche qui sinon verra défiler une noria de camions sous ses fenêtres et subira le bruit et la poussière produite par le chantier.

Toutes les formations politiques présentes sur la ville étaient également au rendez-vous y compris l’ancienne maire qui sans vergogne expliquera que le projet est fantastique et qu'elle a tout fait pour le bien des habitants.

On peut espérer que cette réunion aura montré à la SGP la détermination des habitants qui ne souhaitent pas subir mais être de vrais acteurs du projet.

La mobilisation citoyenne doit continuer pour se faire entendre !

https://www.mesopinions.com/petition/nature-environnement/depot-120-000-tonnes-dechets-chantier/147569

Pour contacter le comité antinuisances de Bondy, si ce n'est pas déjà fait : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Informations supplémentaires