Malgré toutes les pleurnicheries sur l’abstentionnisme, la représentation politique continue comme si de rien n’était. Le système politique est malade, il faut le remplacer, les habitants sont les plus légitimes pour choisir la politique qui dessinera la ville où ils vivent. Mais cela demande à chacun-e de s’impliquer au lieu de laisser les élu-e-s décider seul-e-s !

Nous proposons que les commissions municipales (finances, culture, école, sport, etc.) soient ouvertes aux citoyens, qui pourraient ainsi proposer des dossiers au conseil municipal.

Les structures de concertation doivent être simplifiées et devenir des lieux où les habitants décident. Ainsi, nous proposons de redécouper les conseils de quartier, ils sont trop étendus pour fonctionner correctement : nous proposons au moins un conseil par quartier (Mare à la Veuve, Coquetiers, Bobillot, Gare, Remise à Jorelle, Mainguy, Centre-ville, Saule blanc). Pour les quartiers où existe un conseil citoyen (Terre Saint-Blaise, Le 14 juillet, La Noue Caillet, Résidence La Bruyère, Le Potager, Blanqui, La Sablière, De Lattre) le conseil de quartier sera remplacé par ce conseil citoyen. Ainsi, une instance unique ouverte à tous les habitants décidera de ce qui touche son périmètre.

Nous voulons mettre fin aux indemnités forfaitaires des élus. C’est possible : les élus de Bondy autrement ont été présents à tous les conseils municipaux au cours des 12 dernières années et n’ont jamais rien touché pour cela ! Les indemnités doivent servir à compenser des pertes. Seuls, les élus qui prennent des heures pour se consacrer à leur mandat doivent toucher l’équivalent des sommes qu’ils auront perdues ainsi.

Le mois prochain, nous rappellerons nos propositions pour un budget entièrement participatif.

Informations supplémentaires