SI VOUS NE POUVEZ PAS LIRE LA SUITE DE CET ARTICLE, CLIQUEZ ICI .

Avec la mairie, qu’est-ce qu’on rit ! (huitième salve)

Ils veulent nous faire mourir de rire, mais heureusement pour eux, le ridicule ne les tuera pas !


Humour bondynois, 1ère tentative (Le même?)

Un lecteur attentif, et bien renseigné, nous apprend que le président actuel de Bondy habitat, celui-là même qui nous refuse la facture de Veolia... a été délégué titulaire de Bondy au Sedif jusqu'en mars 2008 tout en étant un cadre comptable et informatique pour la société en question.

Comme dirait l'autre : le monde est petit !

 


Humour bondynois, 2ème tentative (Transparence, rappel)

Les locataires avaient été soulagés en apprenant l'arrivée d'un nouveau président de Bondy Habitat. Dès son arrivée, il avait annoncé en couverture du magazine maison : la TRANS-PA-RENCE ! Eh oui, le sous-entendu était clair pour le petit monde des courtisans du maire : Jean Tardiveau était trop souple, trop sensible. Désormais on allait gérer froidement, en toute transparence, vous dit-on. Et les attributions aussi !

Mais pas pour les factures VEOLIA, Monsieur le Président ?

 


Humour bondynois, 3ème tentative (La pub qui tue, l'affiche qui pue)

Une lectrice amie, et attentive, nous signale ces charmantes affiches visant à développer le sens civique des Bondynois. On y voit au premier plan une ostensible déjection canine, en clair une m... de chien. Il est vrai que s'il y en a assez sur les trottoirs, ça manquait sur les murs... Grâce au service com' de la mairie, maintenant, c'est fait. Allez encore un effort d'ingéniosité pour reproduire l'odeur !

 


Humour bondynois, 4ème tentative (Démago-populiste, va !)

Il paraît que certains mauvais citoyens, certains n'étant même pas citoyens, doutent de notre élite politique... Quoi ! Sale démago-populiste, va ! C'est ainsi que Sylvine Thomassin, qui doit  un jour remplacer notre bon mai(t)re, s'est engagée à rencontrer les habitants d'Immobilière 3F le jeudi 4 juin à 19h30, mais finalement en ce moment c'est compliqué, tu comprends, enfin on aurait voulu mais on ne peut pas, enfin bref non, la rencontre n'aura pas lieu. Et il faudrait les envoyer au Parlement Européen, ils ne sont même pas capables de respecter les citoyens de leur ville !

Informations supplémentaires