SI VOUS NE POUVEZ PAS LIRE LA SUITE, CLIQUEZ ICI .

Marché Suzanne Buisson : mise au point

Je ne lis pas le blog du maire, on m’a dit que c’était surtout la liste des bons restaurants où il va.

Je constate que ce monsieur, du haut de ses 7.500 euros mensuels, se croit dispensé des règles de la civilité, et aussi des règles de l’orthographe. Pourtant, à ce prix-là, on serait en droit d’être remboursés.

Quelques corrections méritent d'être apportées.

L'ensemble étant confus parce que la vanne remplace l’idée, résumons d'abord : depuis des mois et des années, les habitants de la rue Suzanne Buisson sont gênés par les mauvaises conditions de tenue du marché.

Première correction : Ce ne sont pas des militants de l’UMP, mais des habitants de Bondy.

Deuxième correction : Si la mairie s’était montrée d’une « grande vivacité » plus tôt, le problème aurait été résolu depuis longtemps…

Troisième correction : si c’est Bondy autrement qui est désignée comme les « gauchistes citoyens », c’est inexact (même si on reconnaîtra que c’est moins grave que l’inverse : les « droitiers monarchistes »).

Quatrième correction, et c’est la plus importante : Pourquoi le fait de demander une tenue correcte du marché s’opposerait-il aux sans-papiers ? ? ? N’est-ce pas là encore une façon de mettre en cause les sans-papiers sans aucune raison ? Pourquoi, sinon pour encore une fois désigner un bouc émissaire facile ? Cela vous étonne ? Manuel Valls, le maire PS d’Evry est très clair là-dessus (ICI ), à propos d'une brocante.

Enfin, des militants de Bondy autrement étaient à la projection de Welcome… Nous en avons même fait la promotion sur le site de l’association. Nous n’avions pas dit, mais c’est l’occasion de le faire, que parmi les présents, peu ont compris pourquoi le débat avait été annulé par le maire, justement.

En revanche, nous avons aussi noté que le maire était absent au débat pour le droit au logement le 11 juin, sur le marché Suzanne Buisson les samedis 30 mai et 6 juin, à la manifestation en préfecture pour exiger l’argent que l’Etat doit à la ville le 21 juin, à la manifestation pour Michelet en préfecture le 11 mars, qu’il n’est pas venu rencontré les locataires d’I3F le 4 juin, ni le 9 juin, qu’il n’a pas répondu à eux de la Cité Barbusse ni à ceux de la cité Furci. Entre autres.

 

Vincent Duguet

 

L'article du maire, ICI .

Informations supplémentaires