Toujours présent dans notre cœur, nous nous rappelons la brutale disparition, il y a 12 ans, de Djamel KELFAOUI le 22 mai 2009.

Figure Bondynoise de la jeunesse, de l’essor de la culture et des banlieues, Djamel a été l’instigateur des associations "SOS çà Bouge" et "y’a d’la banlieue dans l’air" au début des années 1980, dans le quartier De Lattre de Tassigny. Avec lui, les jeunes ont choisi d'aller vers la connaissance de l’autre, de la musique, des loisirs, sans oublier l’activité socio-éducative pour croire à un meilleur avenir, en renforçant surtout le soutien scolaire. Il s’est aussi investi dans le combat pour les droits démocratiques autour de la marche pour l’égalité et contre le racisme. Par son action Djamel a donné les clefs de la réussite autour de lui. Le temps passe mais son absence est toujours ressentie pour plusieurs d’entre nous, et le souvenir reste des initiatives du passé, tant elles ont permis à beaucoup de Bondynois-es de s’accomplir.

Lorsque nous étions dans l’opposition, nous avons, chaque année, rappelé son formidable travail en matière de développement de la politique de la ville si bien que Bondy autrement a constamment sollicité la municipalité de l’époque pour que soit reconnue cette figure locale.

Désormais, dans son quartier De Lattre, un city stade porte son nom mais nous regrettons que ce terrain de jeu ne symbolise pas ce qu’il représentait ni ce qui lui tenait à cœur.

En espérant mieux, Djamel, nous ne t’oublions pas.

 

Djamel KELFAOUI

1961-2009

Informations supplémentaires