La salle de l’auditorium était peu remplie (environ une quarantaine de personnes) surtout si on retire tous les élus et employés de la commune. Seuls deux directeurs d'école étaient présents, et quelques directeurs de centres (ALSH). Finalement seuls une petite dizaine de parents assistaient à la conférence. La maire a expliqué ce peu d’audience à cause des élections qui n’avaient pas permis une bonne communication… Les convocations avaient pourtant été envoyées une quinzaine de jours plus tôt …

 

Mme Thomassin prend la parole en premier afin de présenter les objectifs de la ville de Bondy en terme d’éducation et de rappeler toutes les belles initiatives passées de la commune telle que la filière de préparation à Sciences Po à Renoir, l’antenne de l’école de journalisme de Lille, la maitrise de Radio France à l’école primaire Olympe de Gouges et au collège Brossolette, etc.

Les participants ont eu droit, et cela devient incontournable, au sempiternel couplet sur son ex-métier de sage-femme.

S. Thomassin annonce notamment que la commune a choisi de déléguer la mise en œuvre de la rédaction du PEDT et qu’elle a choisi l’Agence Cinquième Pole (http://scintillo.eu/fr/ingenierie/cinquieme-pole/) dirigée par Michel David. Ce dernier fait une brève présentation de son cabinet conseil et indique qu’il aura pour première tâche de déterminer le périmètre d’intervention des différents partenaires : la commune, l’Education Nationale, la CAF, etc.

Des rencontres institutionnelles vont être programmées en juin-juillet pour mettre en place par la suite des groupes de travail thématiques qui se réuniront à la rentrée prochaine jusqu’au mois de novembre.

 

La conférence de Bernard Bier a alors pu commencer.

La conférence consistait dans un premier temps à faire un récapitulatif des différents systèmes d’éducation qui ont pu exister en France et leur mutation jusqu’à aujourd’hui. La deuxième partie étant consacrée à définir quel système il faut désormais mettre en place du fait de la transformation de notre société et la part accrue des villes dans ce système.

Pour avoir un compte-rendu complet il suffit d’aller sur le site du PEDT de Bondy (http://www.pedt-bondy.fr/359267910) car la ville a ouvert un site consacré au PEDT ce dont la maire, Philippe Gulli (en charge de la mise en œuvre du décret sur les rythmes scolaires à la ville de Bondy) ou Michel David n’ont même pas parlé … Toutefois le compte-rendu est un copier/coller des notes de Bernard Bier ce qui n’est pas très engageant à lire …

 

Enfin les différents intervenants (pas la maire qui était partie depuis longtemps ni Noria Mazouzi, la nouvelle élue en charge de l’Education, qui n’est pas non plus restée jusqu’à la fin) ont répondu aux questions du public. La conférence étant très générale, les questions posées à Bernard Bier ne pouvaient pas être très pratiques par rapport au PEDT de Bondy. Mme Nahar, fraichement élue, a reproché aux enseignants de ne pas vouloir laisser les classes aux activités périscolaires, la directrice de Ferry s’est chargée de lui répondre.

 

Les questions posées par les deux ou trois mêmes personnes préposées à cette tâche ne donnaient aucun éclaircissement sur ce qu’allait mettre en œuvre la ville.

 

Pour réussir la mise en place de ce projet, il faudrait sans doute que la mairie s'investisse plus et accepte enfin de tenir compte des acteurs du projet, sinon chacun peut se demander justement : « pourquoi y participer ? ».

Informations supplémentaires