Le 23 janvier, nous savons déjà que l’abstention sera majoritaire à l’élection partielle de Bondy. Cela signifie que plus de la moitié des citoyennes et des citoyens inscrit.e.s sur les listes électorales ne voteront pas, sans parler de celles et ceux qui ne sont pas inscrit.e.s.

L’expérience prouve que les élus ne « représentent » pas les citoyennes ni les citoyens.

Il s’agit dans ce système d’être « libres » de désigner celles et ceux qui décideront sans nous pendant six ans. Et le reste du temps, nous devons subir des mesures qui sont prises sans notre avis ou contre notre avis.

Certains l’ont bien compris puisque Mme Thomassin annonce qu’elle agit « avec vous », quand Mme Badoux dit que la ville « c’est vous ». Cela prouve que notre formule leur plaît mais qu’elles l’ont mal comprise : nous disons que la ville est à vous, parce que ce sont les citoyennes et les citoyens qui sont les seuls légitimes pour décider de la politique.

C’est vrai pour l’urbanisme, c’est vrai pour la politique du logement, c’est vrai pour l’engorgement des écoles, pour les conditions de la cantine, pour l’insuffisance de l’offre culturelle, etc.

C’est une autre méthode que nous proposons : des élu.e.s qui obéissent aux citoyen.ne.s.

C’est ce qu’ont fait nos élu.e.s pendant 12 ans en préparant chaque conseil municipal avec les citoyen.ne.s qui se déplaçaient.

C’est pour ce projet que nous vous appelons à voter Bondy autrement le 23 janvier, nous ne vous « représenterons » pas, nous agirons avec vous pour faire entendre vos revendications.

Informations supplémentaires