La Société du Grand Paris a décidé d’expulser les habitants d’un îlot rue Etienne Dolet afin de récupérer 3200 m² pour y stocker les gravats du chantier de la future gare

Ils seraient acheminés par convoyeur et tubulures en béton, passant au-dessus de la voie ferrée pour être déversés face à la crèche.

Ce projet semble avoir été conçu en dépit du bon sens et surtout sans l’avis des riverains, détruisant des espaces verts et risquant de créer une pollution très importante.

D’autres solutions sont possibles qui ne nécessitent pas d’expulser des personnes âgées ni de prendre le risque d’empoussiérer la crèche :

- Passer par le pont de la rue Jules Ferry qui verrait enfin réalisé son projet d’élargissement qui traîne dans les cartons depuis des lustres pour rejoindre le Canal de l’Ourcq et évacuer les gravats par péniches, évitant ainsi une double manipulation de ces gravats. Si un stockage provisoire s’avérait nécessaire, il pourrait être effectué sous l’autoroute.

- Utiliser les terrains jouxtant le stade Robert Gazzi, d’une surface plus importante que celle de «l’îlot Etienne Dolet » permettant les manœuvres de camions en dehors de la voie publique,

- Étudier toute solution permettant l’évacuation directe par voie ferroviaire.

Vous vous entez concerné-e ? Rejoignez le collectif en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Nous relayons l'intervention d'une habitante à propos des travaux que la Société du Grand Paris prévoit à la gare RER de Bondy.

 

La société du grand paris veut utiliser les terrains de la rue Étienne Dolet à Bondy afin de décharger les déblais excavés de la zone du chantier de la gare de Bondy. Ils représentent un volume d’environ 117 000 tonnes.

Ces déblais seront chargés sur un tapis convoyeur qui partira de la place du marché et que la Société du Grand Paris veut faire passer au-dessus de la place de la gare de Bondy, le parking situé au-dessus de l’Intermarché , les voies ferrées de la SNCF , la route de Villemomble en utilisant la passerelle piétonne qui traverse actuellement les voies. Ces déchets seront déchargés puis rechargés sur des camions pour évacuation, juste en face de la crèche rue Étienne Dolet.

La durée des travaux de la SGP est estimée à 10 ans.

Ces manœuvres considérables engendreront des nuisances importantes pouvant mettre en danger les habitants riverains et les enfants de la crèche de la rue Étienne Dolet ainsi que son personnel, et de manière générale tous les habitants et toute personne traversant ce quartier :

- Pollution

- Inhalation de poussières, de polluants et de produits pulvérulents

- Particules fines

- Nuisances sonores, vibrations.

- Risques d’intoxication

- Traumatismes psychologiques

- Perturbations importantes de la circulation

- Passerelle piétonne d’accès à la place de la gare inutilisable pendant 10 ans

- Destruction du tissu pavillonnaire

- Détérioration de la qualité de vie

- Destruction de la qualité de l’environnement

- Mise en danger des personnes par la circulation de camions chargés de déchets dans une zone pavillonnaire et résidentielle

 

Il existe de nombreuses alternatives moins onéreuses, moins traumatisantes, moins polluantes.

Nous demandons à la SGP de modifier son projet.

 

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Les eaux du poissonnier se déversent dans les allées. Tout le monde patauge.

Si le poisson ne sent pas le pâté certes, même la charcuterie finirait par sentir le poisson...

A qui la faute ? Pas aux commerçants : ce ne sont pas eux qui ont commandé les travaux de la gare...

Le sol est glissant quand il pleut et il manque au moins un caniveau pour l'évacuation des liquides.

Qu'attend la mairie pour corriger ?

Sinon, ce serait sans doute plus efficace de construire les projets urbains avec les intéressés, non ?

 

 

 

Madame la maire,

 

Aujourd’hui comme tous les samedis je suis allée faire mon marché place de la gare.

Quelle surprise en constatant qu’elle était recouverte de glace et de verglas ! Et ce sont les commerçants qui ont été obligés de déneiger pour s’installer; d’autant que cette neige ne datait pas d’aujourd’hui !

Cette place est un espace public important avec l’arrivée tous les quarts d’heure de trains qui concernent des centaines de passagers chaque jour !

Les routes sont importantes mais les piétons aussi.

Pouvez-vous m’expliquer pourquoi cette place n’a pas été sécurisée ?

Que comptez-vous faire pour améliorer la situation ?

Je vous remercie.

Dominique Pierronnet

Bondy autrement

Informations supplémentaires