La Société du Grand Paris a décidé d’expulser les habitants d’un îlot rue Etienne Dolet afin de récupérer 3200 m² pour y stocker les gravats du chantier de la future gare

Ils seraient acheminés par convoyeur et tubulures en béton, passant au-dessus de la voie ferrée pour être déversés face à la crèche.

Ce projet semble avoir été conçu en dépit du bon sens et surtout sans l’avis des riverains, détruisant des espaces verts et risquant de créer une pollution très importante.

D’autres solutions sont possibles qui ne nécessitent pas d’expulser des personnes âgées ni de prendre le risque d’empoussiérer la crèche :

- Passer par le pont de la rue Jules Ferry qui verrait enfin réalisé son projet d’élargissement qui traîne dans les cartons depuis des lustres pour rejoindre le Canal de l’Ourcq et évacuer les gravats par péniches, évitant ainsi une double manipulation de ces gravats. Si un stockage provisoire s’avérait nécessaire, il pourrait être effectué sous l’autoroute.

- Utiliser les terrains jouxtant le stade Robert Gazzi, d’une surface plus importante que celle de «l’îlot Etienne Dolet » permettant les manœuvres de camions en dehors de la voie publique,

- Étudier toute solution permettant l’évacuation directe par voie ferroviaire.

Vous vous entez concerné-e ? Rejoignez le collectif en écrivant à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

Informations supplémentaires