Nous avons relaté déjà ici les retards et les erreurs dans le paiement des salaires des employés communaux. Suite à la cyber-attaque contre la mairie, qui a pu malheureusement réussir à cause de l'insuffisance de l'investissement dans le système informatique sous l'ancienne maire, les données perdues ont empêché le bon versement des salaires. Cela aurait pourtant dû être la priorité du nouveau maire.

Un rassemblement à l'appel des syndicats a eu lieu le 26 avril où une centaine de personnes étaient présentes devant la mairie, avec une grève des animateurs.

Le représentant du syndicat CGT de la mairie a indiqué que le maire s'était engagé à ce que les salaires soient désormais payés en temps et en heure.

Informations supplémentaires