A l'approche des élections, il est étonnant de voir comment tous ceux qui veulent réduire les services publics, et en particulier à l'hôpital Jean-Verdier, se retrouvent à le défendre, en tout cas dans leur propagande électorale.

C'est ainsi que Sylvine Thomassin et Stephen Hervé se font les promoteurs de la « maison médicale de garde ». Ils expliquent d'une même voix tous les deux que l'on pourra y trouver un généraliste le week-end.

Mais n'était-ce pas ce que chacun faisait avant en allant aux urgences quand c'était indispensable ? En revanche, on va rarement accoucher chez son généraliste, ni s'y faire soigner un cancer ! Et c'est pour cela qu'il faut garder un CHU à Bondy ! Nous n'avons pas seulement besoin de plus de généralistes mais aussi de spécialistes.

Certes, cela exige une autre politique, où l'argent serve à la satisfaction des besoins sociaux. Ce serait juste et notre santé est à ce prix.

C'est le combat que nous avons toujours mené dans le comité de défense de l'hôpital. Les réunions ont repris. Ont aussi participé à la dernière les représentants de la CGT, d'EELV, du PCF et de LFI. Un journal de 4 pages doit être rédigé. Une rencontre doit avoir lieu auprès de l'Agence Régionale de Santé (ARS) début juillet.

Il est toujours nécessaire d'élargir ce collectif unitaire. Rappelons que 9 000 signatures avaient été récoltées sur la pétition. L'Union Locale CGT permet qu'on s'y retrouve, elle est joignable au 07.70.93.39.91.

Informations supplémentaires