Monsieur le maire,

Il y a deux ans, Bondy autrement vous avait demandé d’intervenir en urgence contre ce danger. Aujourd’hui, nous remarquons que l’on trouve des bonbonnes de protoxyde d’azote partout dans la ville.

Les jeunes courent des risques sanitaires très importants en inhalant ces gaz. Les conséquences nerveuses ou cardiaques peuvent être très graves, et même aboutir à la mort.

Bondy autrement demande donc de nouveau que la mairie déploie en urgence une campagne de prévention en direction des publics scolaires : élémentaires, collèges et lycées.

 

Salutations citoyennes,

 

Vincent Duguet

Informations supplémentaires