On se rappelle que Gilbert Roger avait créé une vraie police municipale et installé des caméras de vidéo-surveillance, que Sylvine Thomassin a multipliées, tandis que Stephen Hervé veut désormais armer la police municipale. On connaît même des candidats qui voulaient embaucher 40 policiers municipaux quand Stephen Hervé n'en réclamait « que » 25.

Malgré cette surenchère, nous avons connu des drames encore récemment dans la ville.

Et des habitants de la place Neuburger nous signalent que dans la nuit de jeudi à vendredi, jusqu'à deux heures du matin, un barbecue les a empêchés de dormir, sans que la police, ni nationale ni municipale, ne s'y rende.

C'est aussi le cas à Bondy-nord, au square Jean-Lebas.

Quand la police se déplace, en journée, pour répondre ponctuellement à des demandes de riverains, elle vient mais ne règle rien de manière pérenne.

En revanche, la police municipale vient chasser les vendeurs à la sauvette au marché : c'est visible, ça ne change guère la vie des Bondynois, mais ça montre que la mairie agit.

En effet, cette course à « plus-sécuritaire-que-moi-tu meurs » ne vise pas à attraper des voleurs mais des électeurs.

À nous donc, de leur dire que nous ne sommes pas dupes.

Voici quelques propositions travaillées avec des citoyens :

- que dans les immeubles, les gardiens soient répartis comme avant et non concentrés dans une loge unique et centrale.

- que des habitants volontaires puissent se faire le relais des demandes de leurs voisins (poubelle abandonnée, vitre cassée, etc.), par hall ou par bâtiment. Mais pour fonctionner, il faut évidemment que ces demandes soient prises en compte immédiatement.

- des éducateurs formés en prévention spécialisée.

Concernant la sécurité routière, il faut plutôt verbaliser les conduites dangereuses ou gênantes (empêcher le passage des poussettes ou des personnes à mobilité réduite) que verbaliser le non-paiement des horodateurs.

Des efforts importants doivent être faits en terme de propreté : contre les dépôts sauvages, et pour la gestion des encombrants en revoyant l’enlèvement avec Est ensemble.

Informations supplémentaires