Chers concitoyen-ne-s, cher-e-s élu-e-s, cher-e-s membres du conseil municipal, chères députées, cher Sénateur, cher Conseillers Départementaux, cher-e-s représentant-e-s des associations bondynoises, messieurs et mesdames les journalistes, 

Le Collectif Anti-Nuisances de Bondy appelle à venir le mercredi 5 avril 2023 à 14h30 devant l’entrée de la Gare de Bondy car le juge de l’expropriation du Tribunal de Paris sera sur les lieux pour faire une estimation des commerces de la rue de la Liberté et des pavillons de la rue Etienne Dolet avant de procéder à leur expropriation. 

 

En effet le Collectif Anti-Nuisances de Bondy affirme que l'organisation du chantier prévue, actuellement, par la SGP présente des erreurs qui peuvent être corrigées. 

De plus, la consultation des entreprises n'étant pas terminée, il est encore temps d'intervenir afin d'éviter d'impacter gravement les personnes à mobilité réduite (handicapés, personnes âgées mais aussi les enfants...), les habitants de Bondy, la crèche Janusz Korczak, le quartier de la Mare à la Veuve, et garantir la sécurité de tous, en exigeant de la SGP qu'elle privilégie d'autres solutions.  

 

Pont Jules Ferry : 

Monsieur Stephen Hervé, Maire de Bondy a déjà pris plusieurs mesures dans le but de garantir la sécurité des habitants: ainsi le Maire a prononcé un arrêté municipal le 15 septembre 2022 pour limiter le tonnage sur le Pont Jules Ferry à 3,5T (pont dont Monsieur Monteils avait pourtant affirmé la fiabilité en 2021 en réponse aux explications qui lui avaient été demandées par monsieur Gilbert Roger, Sénateur). Les Bondynois-e-s attendent donc maintenant que le problème du Pont Jules Ferry soit enfin réglé. 

 

Passerelle de la Gare : 

Le 11 mars 2023, lors du dernier Conseil Municipal, Monsieur Stephen Hervé a également refusé de concéder l'utilisation de la passerelle de la Gare au bénéfice de la SGP pour qu'elle y mettre une bande transporteuse, tant que les réponses à ses inquiétudes concernant la passerelle ne seraient pas données par la SGP et dans un souci d’assurer avant tout la sécurité des bondynois mais également de préserver la qualité des déplacements des Personnes à Mobilité Réduite (handicapés, personnes âgées, enfants...) 

 

Route de Villemomble : 

En raison des limitations de tonnage avenue Jules Ferry et aux abords de la rue Etienne Dolet, la SGP souhaite faire passer ses camions route de Villemomble devant le groupe Scolaire Pierre Curie, la piscine Tournesol, le stade Robert Gazzi, etc… Il faudrait compter un minimum de 10000 camions pour l’évacuation des déblais (soit 20000 passages) sans compter EN PLUS les camions prévus pour l’alimentation de la centrale à béton qui serait installée devant la crèche Janusz Korczak et les camions prévus pour acheminer d’autres matériaux.  

 

Aucune étude d’impact n’a été réalisée à ce sujet : ce qui est illégal. Les Bondynois-e-s sont en droit d'exiger une étude d'impact au cours de laquelle ils pourront s'exprimer. 

 

Monsieur Bluteau, Maire de Villemomble a affirmé de son côté son opposition à laisser transiter les camions de la SGP en provenance de Bondy sur la commune de Villemomble. 

 

Toutes ces mesures prouvent à quel point les écueils liés à l'organisation de chantier de la SGP sont nombreux et inquiétants.  

 

Expropriations : 

Dans l'intervalle, des personnes âgées risquent d'être expropriées puisqu’un juge de l’expropriation mandaté par le Tribunal de Paris viendra sur les lieux le mercredi 5 avril 2023 à 14h30 place de la Gare pour faire une estimation des commerces de la rue de la Liberté et des pavillons de la rue Etienne Dolet avant de procéder à leur expropriation. 

Comment laisser faire des expropriations de personnes âgées pour rien alors que la situation n'est toujours pas clarifiée: Pont bloqué, Passerelle piétons bloquée, et route de Villemomble que nous devons bloquer afin de protéger nos enfants et notre quartier d’un passage intensif de camions ALORS QU’ON PEUT L'ÉVITER

 

Bondynois-e-s, Elu-e-ss, Conseillers Municipaux il s’agit de se mobiliser afin de montrer à la SGP, au Préfet et à la Justice que nous demandons que soit réétudié l’organisation du chantier de la SGP à Bondy afin de préserver les intérêts de tous. 

 

Vous êtes donc attendus nombreux le 5 avril prochain afin de montrer que les Bondynois-e-s sont des habitants responsables et prêts à se mobiliser pour défendre leur quartier.

 

En vous remerciant d'avance pour votre compréhension, 

 

 

Le Collectif Anti-Nuisances de Bondy

books on zlibrary