Quand un ministre attaque la Ligue des Droits de l’Homme, quand l’ONU elle même condamne les violences policières dans les manifestations en France, quand la surveillance faciale est votée au parlement, quand la Défenseure des Droits reconnaît des arrestations massives indues, il y a quelques raisons de s’inquiéter pour les libertés en France.
La criminalisation de la contestation sociale s’accompagne d’ailleurs d’un refus du pouvoir d’entendre la moindre critique, et de prendre en compte les besoins démocratiques, écologiques et sociaux du pays.
L’état actuel des libertés peut inquiéter mais depuis le mouvement des gilets jaunes, la progression des mesures répressives laisse imaginer de nouvelles atteintes au droit de manifester quand y compris des casseroles et des sifflets peuvent être interdits, semble-t-il !
Comment agir ? Comment se défendre ? Comment construire les nécessaires solidarités avec les victimes de cette répression ?

Nous voulions organiser un débat sur ce thème à Bondy mais le sujet est traité à Aulnay. Aussi nous vous proposons d’aller sur place !

Jeudi 25 mai 2023 à 20H00 précises

Salle Dumont, Parc Dumont, face à la gare RER d'Aulnay-sous-Bois

Avec Nathalie Tehio, avocate, membre du bureau national de la LDH, membre de l’Observatoire des libertés publiques de la LDH Paris...

Accessible en bus 616 depuis Bondy.

books on zlibrary